Forum 900 Diversion

Les forums où l'on cause 900 Diversion.... entre autre !
 
AccueilAccueil  PortailPortail  GalerieGalerie  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 <Présentation> Un petit nouveau avec une ancêtre

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3
AuteurMessage
thierry59
Pipelette
Pipelette
avatar

Nombre de messages : 167
Age : 57
Localisation : Vieux Berquin dans le nord
Date d'inscription : 24/04/2016

MessageSujet: Re: <Présentation> Un petit nouveau avec une ancêtre   Lun 7 Nov - 15:14

Ton récit me remet en mémoire l'époque où, les cheveux raccourcis par de grands coups de tondeuse maladroits, j'allais me planter droit comme un I devant ce fichu drapeau.
Je passais mon temps avec un volant de GBC8KT (Berlier) dans les mains.
Je faisais le trajet domicile-caserne avec ma R75/5. Un sésame qui m'a évité bien des corvées. Le cabot-chef voulait à tous prix me l'acheter. Alors j'en ai profité un peu...

Tout ça pour dire bienvenue Bill. Au plaisir de boire une Kwak ou autre chose avec toi.
Revenir en haut Aller en bas
Bill Boquet
Incurable
Incurable
avatar

Nombre de messages : 1831
Localisation : Bargique - Bruxelles
Date d'inscription : 12/10/2015

MessageSujet: Re: <Présentation> Un petit nouveau avec une ancêtre   Lun 7 Nov - 16:22

Merci pour votre accueil mais ça fait un peu plus d'un an que je suis là avec déjà une rencontre annuelle à mon actif Mr. Green

Bon je sais qu'on fait plus rapide comme présentation mais on est lents dans le nord
Revenir en haut Aller en bas
Nachou
Langue pendue
Langue pendue
avatar

Nombre de messages : 781
Age : 53
Localisation : Saint Claude
Date d'inscription : 04/11/2011

MessageSujet: Re: <Présentation> Un petit nouveau avec une ancêtre   Mar 8 Nov - 12:28

Purée, j'avais raté ça!!!

Pierre Desproges, sort de ce corps!
Revenir en haut Aller en bas
Bill Boquet
Incurable
Incurable
avatar

Nombre de messages : 1831
Localisation : Bargique - Bruxelles
Date d'inscription : 12/10/2015

MessageSujet: Chat pitre disque   Ven 13 Jan - 18:46

Octobre 1992 : Décadence et porscherie.

On a tous dans nos connaissances un fils à papa qui compense sa vacuité neuronale par une respectable  avance sur son héritage. Un de mes potes sous-officiers est de ce cuir-là, coureur de jupons, noceur infatigable, récemment marié à une dinde héritière que je surnomme la « cata marrante », qui outre le fait d’être une désopilante catastrophe ambulante aussi désirable qu’une paire de chaussettes humides, est aussi multi-cocue qu’un cacamaran.

Il n’y a vraiment que lors de la nuit de l’os que l’Abélard a fait une impasse prophylactique pour vaguement visiter laidies fesses de lady fist l’édifice. Et encore, c’est parce qu’on lui a dit que ça ne se faisait pas d’aller aux putes le jour de son mariage, surtout si on en revenait de la veille, qu’il a consenti à une nuitée de broutage avec sa commère. Nom de dieu, après la séance de la jarretière, j'en avais mal au bide pour lui tant la créature paraissait impropre à toute consommation.

D’après joui-dire les culottes ne furent pas les seules à être brûlées la veille, jour de l’enterrement de sa vie de puceau présumé, mais les gens sont tellement médisants que je ne me prononcerai pas sur le sujet n’ayant pu moi-même assister à l’orgie compte tenu de mon aversion pour les champignons.

Le joyeux drille est en outre un caleur de glotte hors pair qui engloutit 2 litres de bières par gorgée et,  leste bute not’liste, propriétaire d’une rutilante Porsche offerte par sa tantine. On ne choisit pas ses parents mais on a parfois du bol quand même.

Comme on se connaît, il s’arrange au maximum pour me prendre dans son équipe et comme il a toujours besoin d’un chauffeur PL, les journées sont relativement tranquilles. Surtout qu’il tient à rentrer à l’heure pour l’ouverture du bar.

Chaque matin, la colonne de troufions part à pieds au dépôt, tandis que passe le coupé teuton en démarrage hebdromadaire sur chameaux de roues pour faire les 750 mètres du carré sous-officiers à l’entrée du lieu de « travail » où en fait, le troufion moyen passe la journée à masturber des cloportes ou préparer les camions en attendant le  lendemain où ils ne rouleront pas plus que la veille.

Le midi, le porschiste repart dans l’autre sens vers la cantine dont il revient une heure plus tard sans jamais pouvoir passer la 3eme vitesse de son coupe-haie sportif, enfin le soir, il laisse encore quelques millimètres de pneu Mi-chemin fumants au sol pour rentrer à sa carrée à moins de 500 mètres de là.

Sauf ce matin où après son traditionnel passage en basse altitude bruto turbo, tandis que la troupe se rend à pieds au dépôt de munitions dans l’impossible espoir de branler du cancrelat pour changer un peu.



  • HAN… DEUÏE… HAN… DEUÏE… HAN… DEUÏE… HAN… DEUÏE… HAAAAAAAALLT’ !!!


      .Tiens c’est quoi cette nouvelle façon de garer sa caisse de traviole sur le gazon ? me demandé-je en pétant in petto.

Le porschiste est à coté du bolide, rivalisant de lividité avec la carrosserie immaculée de conception.

Debout, un bras ballant et de l’autre se soulevant le képi pour se gratter le creux du crâne, il tourne autour de la caisse échouée comme une baleine sur une plage blafarde un jour de Toussaint, nous offrant  le saisissant contraste entre un démarrage sur les chapeaux de roues et le déballage du trou sous chapeau.

Considérant en quelque sorte le clou matinal et seul événement notoire prévisible sur une journée de grattage de scrotum, l’aîné des chauffeurs, c’est-à-dire moi et en l’occurrence son pote de sortie dans le si vil, se voit convoqué à sortir du rang pour se pencher sur la belle blanche comme neige comme un prince marchand vers blanche fesses, vu que lui s’y connait autant en mécanique que  moi en point de croix les jours impurs.

Si je me porte volontiers à son secours, c’est plus pour éviter d’aller troufionner que par sollicitude pour son carrosse dont le sort m’importe autant qu’un pet de mouche sur un dos d’âne.

On a beau être potes, j’apprécie très modérément son étalage permanent de kéké au volant de son prétendu joyau de technologie teutonne qui, déjà à l’époque, m’inspire un brin de mépris. Puis je ne vais pas m’émouvoir pour une vulgaire Porsche 4 cylindres, restons un peu sérieux…



  • Kestafé poulet ?
  • Ben ché pô, je l’ai démarrée comme d’hab puis en arrivant ici je veux braquer pour aller au parking et paf.
  • Quoi paf ?
  • Ben prout quoi.
  • T’as pété dedans ? T’inquiète pas c’est juste qu’elle boude, c’est pas un Lada non plus, faut comprendre.
  • Noooon. Elle a fait prout. Plus rien. Moteur coupé et depuis nada.
  • J’avais compris poyon, je plaisante. Essaie de la mettre en marche pour voir ?
  • Mais je te dis qu’elle veut pas !




Un moteur, même de chez Porsche, qui  s’emballe à  froid 4 fois par jour, ben ça ne reste qu’un bête moteur. Surtout s’il n’a que 4 cylindres.
Rien que le bruit du démarreur brassant le vide  est assez éloquent. Barakî de conscience, je passe ma main devant le pot d’échappement aussi utile en ce moment précis qu’un pot de géraniums.

Verdict : Compression zéro.

L’autre sort sa fiole d’ivrogne de son cabrio laid, où  on trouve rarement des gars potables. Faites gaffe, à la fin il y a une interro sur tous les jeux de mots, on prend des notes.



  • Aloooors ?
  • Ben alors… C’est plutôt prout avec coulure.... Tu as une assistance ?
  • Ben heu oui je crois.
  • Appelle les, direction chez Porsche.
  • Hein ? Attends on ne peut pas d’abord regarder à l’atelier d’ici ? On a bien des mécanos à la caserne non ?
  • Je n’appellerais pas ça des mécanos personnellement. Sauf si tu tiens à en faire de la limaille tout de suite. D’abord c’est des burnes habituées aux poids lourds et pas foutus de les entretenir, je le sais de les conduire tous les jours. En plus pour ta chiotte, elle n’a plus de compression, ça m’étonnerait qu’ils y fassent quoi que ce soit, à part aggraver son cas.




Bien qu’il frémisse au mot « chiotte » dont je sais parfaitement qu’il l’insupporte, il est trop en détresse pour réagir autrement qu’en bêlant.



  • Bêêêêeh. C’est grave ça ? ( je ne vous avais pas menti pour le point de croix…)
  • Ecoute, je suis pas mécano ni mythologiste alors je vais pas jouer aux Cassandres. P’têt que chez Porsche c’est pas pareil que chez les autres, mais en principe , un moteur ça compresse un peu, surtout que ton bouzin a un turbo en plus. Quand ça fait prout comme ça, ça sent pas bon.
  • Comme toutes les prout hihihi... Et pas de compression en clair ça veut dire quoi ?
  • Soupapes, culbuteurs, courroie, arbre à cames et pas celle qui se fume… si c’est pas trop grave. Bielle peut être… je ne sais pas, il faut ouvrir la culasse pour savoir.
  • Ah… Des pièces à changer quoi… Pas si grave.


Devant son air authentique de merlan frit, je renonce à lui faire comprendre la gravité de la situation. Je ne suis pas mécano, après tout.


  • Oh non… C’est très relatif.  Puis c’est cool, tu vas pouvoir appeler ta Tantine bientôt…
Revenir en haut Aller en bas
Bill Boquet
Incurable
Incurable
avatar

Nombre de messages : 1831
Localisation : Bargique - Bruxelles
Date d'inscription : 12/10/2015

MessageSujet: Re: <Présentation> Un petit nouveau avec une ancêtre   Mer 8 Mar - 20:51

Dans un sketch, Gad Elmaleh raconte avec justesse la marotte de l'homo automobilis qui veille scrupuleusement à faire le plein d'essence en s'arrêtant toujours à un chiffre rond.

C'est d'autant plus finement observé qu'on risque de s'y reconnaître. Embarassed


Tout comme fêter dignement la 100eme de ceci, la 1000ème de celà, le culte du zéro devant trahir des tourments inavouables ou un absurde fétichisme du chiffre le plus nul qui soit. On a les petites joies qu'on peut.

Ceci devrait donc valoir pour mon 1000e post un lâcher de confettis sous le retentissement du tocsin.


Bill Boquet a écrit:
Ceci est donc mon 899e post.

Nous sommes le 8 mars de l'an de grâce 2017.

J'ai arrêté de fumer depuis 25 minutes. Je vais bien, merci.



Mais ce forum étant dédié à la Diva 900, c'est donc pour le 900e que je m'auto-congratule en bombant le pectoral.

pale pale pale pale pale pale pale pale pale pale pale pale pale pale pale pale pale pale pale pale pale pale pale pale pale pale
pale pale pale pale pale pale pale Embarassed Embarassed Embarassed pale pale pale pale pale pale pale pale pale pale pale pale pale pale pale pale
pale pale pale pale pale pale pale Embarassed pale pale Embarassed pale pale Embarassed pale Embarassed pale pale pale Embarassed pale pale pale pale pale pale
pale pale pale pale pale pale pale Embarassed pale pale Embarassed pale pale pale pale Embarassed pale pale pale Embarassed pale pale pale pale pale pale
pale pale pale pale pale pale pale Embarassed pale Embarassed pale pale pale Embarassed pale Embarassed pale pale pale Embarassed pale pale pale pale pale pale
pale pale pale pale pale pale pale Embarassed Embarassed Embarassed Embarassed pale pale Embarassed pale Embarassed pale pale pale Embarassed pale pale pale pale pale pale
pale pale pale pale pale pale pale Embarassed pale pale pale Embarassed pale Embarassed pale Embarassed pale pale pale Embarassed pale pale pale pale pale pale
pale pale pale pale pale pale pale Embarassed pale pale pale Embarassed pale Embarassed pale Embarassed pale pale pale Embarassed pale pale pale pale pale pale
pale pale pale pale pale pale pale Embarassed pale pale pale Embarassed pale Embarassed pale Embarassed pale pale pale Embarassed pale pale pale pale pale pale
pale pale pale pale pale pale pale Embarassed Embarassed Embarassed Embarassed pale pale Embarassed pale Embarassed Embarassed Embarassed pale Embarassed Embarassed Embarassed pale pale pale pale
pale pale pale pale pale pale pale pale pale pale pale pale pale pale pale pale pale pale pale pale pale pale pale pale pale pale
pale pale pale Embarassed Embarassed Embarassed pale pale pale pale pale Embarassed Embarassed Embarassed pale pale pale pale pale pale Embarassed Embarassed Embarassed pale pale pale
pale pale Embarassed Embarassed Embarassed Embarassed Embarassed pale pale pale pale Embarassed Embarassed Embarassed pale pale pale pale pale pale Embarassed Embarassed Embarassed pale pale pale
pale Embarassed Embarassed Embarassed pale Embarassed Embarassed Embarassed pale Embarassed Embarassed pale pale pale Embarassed Embarassed pale pale Embarassed Embarassed pale pale pale Embarassed Embarassed pale
pale Embarassed Embarassed pale pale pale Embarassed Embarassed pale Embarassed Embarassed pale pale pale Embarassed Embarassed pale pale Embarassed Embarassed pale pale pale Embarassed Embarassed pale
pale Embarassed Embarassed pale pale pale Embarassed Embarassed pale Embarassed Embarassed pale pale pale Embarassed Embarassed pale pale Embarassed Embarassed pale pale pale Embarassed Embarassed pale
pale Embarassed Embarassed Embarassed pale Embarassed Embarassed Embarassed pale Embarassed Embarassed pale pale pale Embarassed Embarassed pale pale Embarassed Embarassed pale pale pale Embarassed Embarassed pale
pale pale pale Embarassed Embarassed Embarassed Embarassed Embarassed pale Embarassed Embarassed pale pale pale Embarassed Embarassed pale pale Embarassed Embarassed pale pale pale Embarassed Embarassed pale
pale pale pale pale pale Embarassed Embarassed Embarassed pale Embarassed Embarassed pale pale pale Embarassed Embarassed pale pale Embarassed Embarassed pale pale pale Embarassed Embarassed pale
pale pale pale pale pale pale Embarassed Embarassed pale Embarassed Embarassed pale pale pale Embarassed Embarassed pale pale Embarassed Embarassed pale pale pale Embarassed Embarassed pale
pale pale pale pale pale pale Embarassed Embarassed pale Embarassed Embarassed pale pale pale Embarassed Embarassed pale pale Embarassed Embarassed pale pale pale Embarassed Embarassed pale
pale pale pale pale pale pale Embarassed Embarassed pale Embarassed Embarassed pale pale pale Embarassed Embarassed pale pale Embarassed Embarassed pale pale pale Embarassed Embarassed pale
pale Embarassed Embarassed pale pale pale Embarassed Embarassed pale Embarassed Embarassed pale pale pale Embarassed Embarassed pale pale Embarassed Embarassed pale pale pale Embarassed Embarassed pale
pale Embarassed Embarassed Embarassed Embarassed Embarassed Embarassed Embarassed pale Embarassed Embarassed pale pale pale Embarassed Embarassed pale pale Embarassed Embarassed pale pale pale Embarassed Embarassed pale
pale pale Embarassed Embarassed Embarassed Embarassed Embarassed pale pale pale pale Embarassed Embarassed Embarassed pale pale pale pale pale pale Embarassed Embarassed Embarassed pale pale pale
pale pale pale Embarassed Embarassed Embarassed pale pale pale pale pale Embarassed Embarassed Embarassed pale pale pale pale pale pale Embarassed Embarassed Embarassed pale pale pale
pale pale pale pale pale pale pale pale pale pale pale pale pale pale pale pale pale pale pale pale pale pale pale pale pale pale



C'est juste dommage que les posts soient limités en nombre de caractères sinon je m'en serais donné hacker joie.

J'ai recommencé à fumer il y a 5 minutes.
Revenir en haut Aller en bas
Div'in 70
Langue pendue
Langue pendue
avatar

Nombre de messages : 669
Age : 53
Localisation : Haute-Saône
Date d'inscription : 18/06/2016

MessageSujet: Re: <Présentation> Un petit nouveau avec une ancêtre   Mer 8 Mar - 21:08

C'est bô ça, surtout avec un seul pectoraux. En plus comme j'avais un peu de temps je les ai comptés! Et il y en a pas 900, je suis un peu déçu
Mais en attendant le chapitronze cela fait patienter!

Éric (qui ne fume toujours pas)
Revenir en haut Aller en bas
Bill Boquet
Incurable
Incurable
avatar

Nombre de messages : 1831
Localisation : Bargique - Bruxelles
Date d'inscription : 12/10/2015

MessageSujet: Re: <Présentation> Un petit nouveau avec une ancêtre   Jeu 9 Mar - 2:14

Avec mes digressions sur mes tribulations dans la pampa rhénane je suis loin d'être arrivé mais je vais me secouer la plume ... Confused
Revenir en haut Aller en bas
babu80
Vénérable du forum
Vénérable du forum
avatar

Nombre de messages : 3929
Age : 59
Localisation : sainte trie 24 dordogne
Date d'inscription : 11/07/2010

MessageSujet: Re: <Présentation> Un petit nouveau avec une ancêtre   Jeu 9 Mar - 12:36

Allez encore un petit effort il en manque juste 198

conseil garde ta Div et ne prend pas une 13OO cela va être plus long
Revenir en haut Aller en bas
Bill Boquet
Incurable
Incurable
avatar

Nombre de messages : 1831
Localisation : Bargique - Bruxelles
Date d'inscription : 12/10/2015

MessageSujet: Re: <Présentation> Un petit nouveau avec une ancêtre   Jeu 9 Mar - 16:40

pale pale pale pale pale pale pale pale pale pale pale pale pale pale pale pale pale pale pale pale pale pale pale pale
pale pale pale colors colors colors colors pale pale pale colors colors pale colors colors pale pale pale colors colors pale pale pale pale
pale pale pale colors colors colors colors colors pale pale colors colors pale colors colors pale pale pale colors colors pale pale pale pale
pale pale pale colors colors pale pale colors colors pale pale pale pale colors colors pale pale pale colors colors pale pale pale pale
pale pale pale colors colors pale pale colors colors pale colors colors pale colors colors pale pale pale colors colors pale pale pale pale
pale pale pale colors colors pale colors colors pale pale colors colors pale colors colors pale pale pale colors colors pale pale pale pale
pale pale pale colors colors colors colors colors pale pale colors colors pale colors colors pale pale pale colors colors pale pale pale pale
pale pale pale colors colors pale pale pale colors pale colors colors pale colors colors pale pale pale colors colors pale pale pale pale
pale pale pale colors colors pale pale pale colors pale colors colors pale colors colors pale pale pale colors colors pale pale pale pale
pale pale pale colors colors pale pale pale colors pale colors colors pale colors colors pale pale pale colors colors pale pale pale pale
pale pale pale colors colors colors pale colors colors pale colors colors pale colors colors colors colors pale colors colors colors colors pale pale
pale pale pale colors colors colors colors colors pale pale colors colors pale colors colors colors colors pale colors colors colors colors pale pale
pale pale pale pale pale pale pale pale pale pale pale pale pale pale pale pale pale pale pale pale pale pale pale pale
pale pale colors colors colors colors pale pale pale pale colors colors colors pale pale pale pale pale pale colors colors colors colors pale
pale colors colors colors colors colors pale pale pale pale colors colors colors pale pale pale pale pale colors colors colors colors colors pale
colors colors colors pale colors colors colors pale colors colors pale pale pale colors colors pale pale colors colors colors pale colors colors colors
colors colors pale pale pale colors colors pale colors colors pale pale pale colors colors pale pale colors colors pale pale pale colors colors
colors colors pale pale pale colors colors pale colors colors pale pale pale colors colors pale pale colors colors pale pale pale colors colors
colors colors colors pale colors colors colors pale colors colors pale pale pale colors colors pale pale colors colors colors pale colors colors colors
pale pale colors colors colors colors colors pale colors colors pale pale pale colors colors pale pale pale pale colors colors colors colors colors
pale pale pale pale colors colors colors pale colors colors pale pale pale colors colors pale pale pale pale pale pale colors colors colors
pale pale pale pale pale colors colors pale colors colors pale pale pale colors colors pale pale pale pale pale pale pale colors colors
pale pale pale pale pale colors colors pale colors colors pale pale pale colors colors pale pale pale pale pale pale pale colors colors
pale pale pale pale pale colors colors pale colors colors pale pale pale colors colors pale pale pale pale pale pale pale colors colors
colors colors pale pale pale colors colors pale colors colors pale pale pale colors colors pale pale colors colors pale pale pale colors colors
colors colors colors colors colors colors colors pale colors colors pale pale pale colors colors pale pale colors colors colors colors colors colors colors
pale colors colors colors colors colors pale pale pale pale colors colors colors pale pale pale pale pale colors colors colors colors colors pale
pale pale colors colors colors pale pale pale pale pale colors colors colors pale pale pale pale pale pale colors colors colors pale pale
pale pale pale pale pale pale pale pale pale pale pale pale pale pale pale pale pale pale pale pale pale pale pale pale



Je fais des tests Mr. Green
Revenir en haut Aller en bas
babu80
Vénérable du forum
Vénérable du forum
avatar

Nombre de messages : 3929
Age : 59
Localisation : sainte trie 24 dordogne
Date d'inscription : 11/07/2010

MessageSujet: Re: <Présentation> Un petit nouveau avec une ancêtre   Jeu 9 Mar - 16:44

Beaucoup mieux

tu va pouvoir illuminé les fêtes de Noël en Belgique
Revenir en haut Aller en bas
Bill Boquet
Incurable
Incurable
avatar

Nombre de messages : 1831
Localisation : Bargique - Bruxelles
Date d'inscription : 12/10/2015

MessageSujet: Re: <Présentation> Un petit nouveau avec une ancêtre   Jeu 9 Mar - 16:53

Maintenant il faut que j'étudie l'incrémentation automatique du nombre à chaque fois que j'ai un post de plus

Pas gagné ou alors j'arrête de poster tout simplement scratch
Revenir en haut Aller en bas
babu80
Vénérable du forum
Vénérable du forum
avatar

Nombre de messages : 3929
Age : 59
Localisation : sainte trie 24 dordogne
Date d'inscription : 11/07/2010

MessageSujet: Re: <Présentation> Un petit nouveau avec une ancêtre   Jeu 9 Mar - 16:56

Tu est sur la bonne , voie , voix , voua

arrêter !!!!!!!!!!!!!!, trop complique

Persiste et signe ton délire
Revenir en haut Aller en bas
jeannot 37
Bavard
Bavard
avatar

Nombre de messages : 57
Age : 58
Localisation : bourgueil
Date d'inscription : 06/06/2014

MessageSujet: Re: <Présentation> Un petit nouveau avec une ancêtre   Ven 17 Mar - 17:01

        Salut Bill


Tout a c'est bien joli et parfaitement écrit , mais il manque quelque chose , des photos , " de la rouge ( moto ) et de la blonde , voir de la boule à facette " .    


   à bientôt
Revenir en haut Aller en bas
Bill Boquet
Incurable
Incurable
avatar

Nombre de messages : 1831
Localisation : Bargique - Bruxelles
Date d'inscription : 12/10/2015

MessageSujet: Re: <Présentation> Un petit nouveau avec une ancêtre   Ven 17 Mar - 20:06

Nous parlons d'un temps que les moins de vingt ans ne peuvent pas connaître.
Les photos de la rouge sont toutes en argentique et j'ai bien la flemme d'aller fouiller dans les albums qui trainent chez ma mère (qui traine elle-même à 100 bornes d'icelieu).

Quant à la blonde, il fallait venir à la balade IDF.
Revenir en haut Aller en bas
geantvert
Vénérable du forum
Vénérable du forum
avatar

Nombre de messages : 3107
Age : 46
Localisation : LA BOISSE 01120
Date d'inscription : 22/11/2006

MessageSujet: Re: <Présentation> Un petit nouveau avec une ancêtre   Ven 17 Mar - 20:22

Jeannot était toujours au bar, il n'a pas eu le temps de voir ta blonde...
Revenir en haut Aller en bas
Bill Boquet
Incurable
Incurable
avatar

Nombre de messages : 1831
Localisation : Bargique - Bruxelles
Date d'inscription : 12/10/2015

MessageSujet: Re: <Présentation> Un petit nouveau avec une ancêtre   Ven 17 Mar - 20:29

Ce qui indique que ça valait bien le coup de se faire introniser
Revenir en haut Aller en bas
Bill Boquet
Incurable
Incurable
avatar

Nombre de messages : 1831
Localisation : Bargique - Bruxelles
Date d'inscription : 12/10/2015

MessageSujet: Re: <Présentation> Un petit nouveau avec une ancêtre   Ven 17 Mar - 21:24

pale pale pale colors colors colors colors pale pale pale colors colors pale colors colors pale pale pale pale colors colors pale pale pale pale pale pale pale
pale pale pale colors colors colors colors colors pale pale pale pale pale colors colors pale pale pale pale colors colors pale pale pale pale pale pale pale
pale pale pale colors colors pale pale colors colors pale colors colors pale colors colors pale pale pale pale colors colors pale pale pale pale pale pale pale
pale pale pale colors colors pale pale colors colors pale colors colors pale colors colors pale pale pale pale colors colors pale pale pale pale pale pale pale
pale pale pale colors colors pale pale colors pale pale colors colors pale colors colors pale pale pale pale colors colors pale pale pale pale pale pale pale
pale pale pale colors colors colors colors colors pale pale colors colors pale colors colors pale pale pale pale colors colors pale pale pale pale pale pale pale
pale pale pale colors colors pale pale colors colors pale colors colors pale colors colors pale pale pale pale colors colors pale pale pale pale pale pale pale
pale pale pale colors colors pale pale colors colors pale colors colors pale colors colors pale pale pale pale colors colors pale pale pale pale pale pale pale
pale pale pale colors colors pale pale colors colors pale colors colors pale colors colors pale pale pale pale colors colors pale pale pale pale pale pale pale
pale pale pale colors colors colors colors colors colors pale colors colors pale colors colors colors colors colors pale colors colors colors colors colors pale pale pale pale
pale pale pale colors colors colors colors colors pale pale colors colors pale colors colors colors colors colors pale colors colors colors colors colors pale pale pale pale
pale pale pale pale pale pale pale pale pale pale pale pale pale pale pale pale pale pale pale pale pale pale pale pale pale pale pale pale
pale pale colors colors pale pale pale colors colors colors pale pale pale pale pale colors colors colors pale pale pale pale pale colors colors colors pale pale
pale colors colors colors pale pale pale colors colors colors pale pale pale pale pale colors colors colors pale pale pale pale pale colors colors colors pale pale
colors colors colors colors pale colors colors pale pale pale colors colors pale colors colors pale pale pale colors colors pale colors colors pale pale pale colors colors
pale pale colors colors pale colors colors pale pale pale colors colors pale colors colors pale pale pale colors colors pale colors colors pale pale pale colors colors
pale pale colors colors pale colors colors pale pale pale colors colors pale colors colors pale pale pale colors colors pale colors colors pale pale pale colors colors
pale pale colors colors pale colors colors pale pale pale colors colors pale colors colors pale pale pale colors colors pale colors colors pale pale pale colors colors
pale pale colors colors pale colors colors pale pale pale colors colors pale colors colors pale pale pale colors colors pale colors colors pale pale pale colors colors
pale pale colors colors pale colors colors pale pale pale colors colors pale colors colors pale pale pale colors colors pale colors colors pale pale pale colors colors
pale pale colors colors pale colors colors pale pale pale colors colors pale colors colors pale pale pale colors colors pale colors colors pale pale pale colors colors
pale pale colors colors pale colors colors pale pale pale colors colors pale colors colors pale pale pale colors colors pale colors colors pale pale pale colors colors
pale pale colors colors pale colors colors pale pale pale colors colors pale colors colors pale pale pale colors colors pale colors colors pale pale pale colors colors
pale pale colors colors pale pale pale colors colors colors pale pale pale pale pale colors colors colors pale pale pale pale pale colors colors colors pale pale
pale pale colors colors pale pale pale colors colors colors pale pale pale pale pale colors colors colors pale pale pale pale pale colors colors colors pale pale


Bon, ça c'est fait.
Revenir en haut Aller en bas
pierrot 88
Vénérable du forum
Vénérable du forum
avatar

Nombre de messages : 3093
Age : 58
Localisation : en haut a droite ...près d'epinal !!!
Date d'inscription : 26/02/2005

MessageSujet: Re: <Présentation> Un petit nouveau avec une ancêtre   Ven 17 Mar - 22:41

What the fuck ?!? t'as pas une salle de bain a finir ou tu prends les smileys pour des mosaiques ? Razz
le vosgien(qu'a donné avec le carrelage !!!)
Revenir en haut Aller en bas
Bill Boquet
Incurable
Incurable
avatar

Nombre de messages : 1831
Localisation : Bargique - Bruxelles
Date d'inscription : 12/10/2015

MessageSujet: Re: <Présentation> Un petit nouveau avec une ancêtre   Ven 17 Mar - 23:13

Il m'arrive de bosser entre deux âneries,Môssieu.



Je peux même faire avant/après.



Bon là c'est pendant.




Et ça fait 1001 maintenant c'est malin !

Revenir en haut Aller en bas
Bill Boquet
Incurable
Incurable
avatar

Nombre de messages : 1831
Localisation : Bargique - Bruxelles
Date d'inscription : 12/10/2015

MessageSujet: Chat pitre bonze   Ven 21 Avr - 12:43

Octobre 1992 : Gross katastrof.



J’aime en l’automne les jours qui raccourcissent, je m’emmerde moins longtemps.


La journée s’étant étirée de toute son interminable vacuité touche à sa fin quelques minutes plus tôt que celle de la veille qui vit sonner la retraite de la Porsche en berne ventrale. (Donc  pour les mal-comprenants on est le lendemain de la panne.)

Aujourd’hui j’ai fait une trouvaille inspirée du naufrage du coupe-haie sportif, c’est-à-dire que pour faire une petite sieste, j’ouvre le capot du camion en grand et je me planque pour pioncer dans la cabine. Si on me demande un truc, ben j’attends la dépanneuse, hé Einstein !

A l’issue de notre harassante journée de labeur, car il est  plus fatigant de faire semblant de travailler que de préparer son burne out de fin de carrière, nous nous apprêtons à aller glander ailleurs. L’heure annonce l’imminence d’un magnifique coucher de soleil avec Kim Basinger courant au ralenti sur une plage, mais comme d'habitude, cette connasse part toujours dans la direction opposée à la mienne.

Tant pis pour elle, j'irai rouler seul. Je me réjouis d’avance d’enfiler mon bombers en profitant d’être chaussé en conscrit pour sauter sur mon fougueux destrier sans même changer de pompes.  

Parce qu'il ne faut pas oublier que je suis sur un forum de deux-roues et qu’en fait ma meule fait bien partie de l’histoire puisqu’elle m’accompagne parfois à la caserne où elle passe le reste de la semaine à soutenir les fresques arachnéennes tissées par les araignées teutonnes.

Bien qu’abritée sous un préau, elle capte de ses chromes irisés un rayon de lumière céleste qu’elle renvoie se projeter en halo arc-en-ciel irradiant le mur au-dessus de la tête de mon lit, la salope, si ça ce n’est pas un appel lancinant pour la faire rugir sur les routes, c’est bien imité. Mais ça prouve au moins qu'elle est moins conne que Kim Basinger.

Je sors de la chambrée avec mon casque tricolore à la main, prêt à aller humer les effluves des humus rhénans, au mépris de l’autobahn sans intérêt puisqu’il doit s’agir de la seule section où la vitesse n’est pas illimitée.

Las. Il est là.

Qui ça il ?

Lui, là.

La tronche de beau gosse qui ressemble vaguement à un croisement entre David Bowie et Porcinet, qui tourne son béret entre ses doigts gourds en m’attendant comme une midinette à la sortie des classes.


  • Je t’attendais.

On dirait du Claude Lelouch et qu’il va me prendre par la main pour m’emmener nous rouler dans les blés en chantant chabadabada.

  • Tu as oublié les fleurs.
  • T’es con. Tu peux m’accompagner au garage ? Ils ne pètent pas un mot de français ici, je n’ai rien compris à leur charabia au téléphone.
  • Ben…Remarque on est chez eux aussi. J’allais sortir ma moto, si tu veux je t'emmène mais je ne sais pas si le casque kaki est bien vu par ici.
  • Pas besoin de ta moto et de toute façon j’ai trop la trouille là-dessus. J’ai une voiture.
  • Oh, déjà ? Et qui te dit que je n’ai pas la trouille quand tu conduis ?


Il est sans doute notoire, en ce vingtième siècle finissant, que tout présage un égocentrique vingt-et-unième de l’immédiateté réactionnaire, confirmant cette naissante tendance à l’accélération permanente du tout et tout de suite, de l’immanence de la satisfaction du besoin à peine exprimé au point si j’ose dire, que bientôt il faudra chier avant même d’avoir faim.

Cette génération du petit moi profond au centre de tout, trépignante d’impatience déjà dans le ventre maternel a dû décontenancer nos parents un peu moins speedés et plus fatalistes, somme toute si peu attachés aux choses qu’une panne de voiture était pour eux relativement moins grave que la fin du monde, ou à tout le moins, la fin des soldes chez Carrefour. Au pire, lorsque ladite panne se produit, le quidam de constitution et de résilience normales l’accepte avec philosophie, sans se sentir déshonoré de devoir aller à pieds ni obligé de téléphoner 28 fois par jour à son garagiste.

Il est vrai que les Trabant nécessitant un nettoyage de bougies à chaque plein d’essence, les NSU qui perdaient leur boîte de vitesse avant la fin du rodage, les Opel Rekord dotées de freins de trottinettes qui pétaient leur chaine de distribution sans crier gare (ah non, ce coup-là c’était pas moi, j’étais trop petit), les Fiat 125 qui revenaient de vacances avec un piston de moins qu’à l’aller en consommant par centaine de kilomètres presqu’autant qu’il faudrait aujourd’hui pour faire Paris-Marseille, les Simca 1308 GT qui commençaient déjà à rouiller dans le catalogue pour ne pas perdre de temps et terminer 24 mois plus tard intégralement en poussière de rouille recyclable, il y avait de quoi tremper les nerfs de nos pères d’une sagesse d’airain nimbée d’humilité et de patience d'ange face à l’implacable panne et l’indispensable persévérance pour en venir à bout, d’autant qu’aucun @ttomotto.com ne permettait de trouver la pièce de rechange en un clic et que la livraison rapide à vélo de facteur cacochyme se comptait en semaines.

N’est-ce point tragique évolution de notre espèce que cet homotomobilis qui se sent naufragé et maudit des dieux dès qu’il doit marcher plus de cent mètres sans sa rutilante carrosserie de 15 quintaux destinée à promener les 70 kilos de sa carcasse de fainéant pour aller acheter un pain au chocolat à 10 cents au coin du pâté de maison , ou l'impudence bovine de son incivique connasse peroxydée qui croit que les quatre clignotants servent à baliser son lèche-vitrine en double-file ?

Triste sort qu’un triste sire ne peut supporter plus de 24 heures et c’est ainsi que mon porschinet de pote est revenu dès poltron minette avec la rougeoyante BX 14 soutirée à une de ses aïeules, marraine ou bonne fée dont il semble aussi pourvu que la belle au doigt mordant et qui se mordra les doigts, justement, lorsqu’elle récupérera sa pauvre traction à vent sur sphères fatiguées avec un embrayage bon à remplacer parce que le brave petit filleul chéri cherchait désespérément les chevaux sous le tacot.

On comprend que la généreuse prêteuse étant persuadée que son poussin fait partie d’une unité d’élite au service de la nation (alors qu’il fait partie d’une unité d’un litre au sévice de la boisson), ne pouvait supporter l’idée que sa pupille enkakisée soit contrainte, contrite, de parcourir de ses augustes pieds endoloris dans de méchants bottillons martiaux, l'écrasante distance d'au moins cinq cent mètres séparant son plumard de son lieu de glandage journalier et souhaitait ardemment compatir à l’indicible peine du rejeton d’avoir pété son moteur tout seul. Il faut bien que jeunesse se défoule, ma bonne dame.

En attendant, je range mon intégral en soupirant et après une œillade de piteux regrets en direction de ma brêle comme si je m’apprêtais à la tromper (avec une BX, faut-il être damné …), j’accompagne le boulet, non sans une certaine curiosité malsaine à voir sa tronche se décomposer lorsqu’il comprendra ce que signifie une perte de compression à en devenir dépressif.

Lancée pied au plancher sur l’autobahn, la BX agace son chauffeur qui frappe de temps en temps le volant de rage et de quelques soupçons de bêtise crasse.


  • Quel veau, mais quel veau !
  • Remarque qu’elle avance, elle… persiflé-je
  • Oh quand la 944 sera réparée je te passerai le volant, tu verras ce que c’est qu’une vraie voiture, tu m’en diras des nouvelles.

Sans doute est-ce cette discussion qui a exacerbé à jamais mon esprit de contradictraction tricolore et pneumatique, déjà impressionné par un mémorable périple sur neige avec une CX GTI aussi imperturbable qu'un TGV.

  • Que nenni.  Au contraire je crois que c’est enfin la première fois que tu roules dans une voiture qui a une suspension. A ta place, je garderais celle-ci plutôt que ton infâme tape-cul.


La relative lenteur du bovin se trainant à 160 à peine, une honte, nous fait arriver en vue de l’agence avant que la discussion ne tourne au vinaigre et comme je peux encore servir à quelque chose, notamment traduire, il me laisse parlementer avec le comité d’accueil en cache-poussière. Je teutonne à tâtons car ça fait déjà trois ans que j’ai quitté la fac et puis, voir un allemand en tablier avec des lorgnons, ça me met directement sur mes gardes, je ne sais pas pourquoi.

Aussi mythique soit-elle, une caisse n’est jamais qu’un amas de métal et de plastique plus ou moins bien assemblé, n’en déplaise à un marchand d’antiquités qui tentait de vendre une Ferrari rouillée à vil prix en prétendant que même les taches de rouille sur une telle carrosserie étaient noble à l’instar de la pourriture d’un bon vin.

Moi je veux bien mais noble ou pas, de la pourriture c’est de la pourriture et de toute façon, me fourguer une charrette transalpine qui n’a même pas de siège rabattable, même pas en rêve.

J’entre dans le sanctuaire du prestige routier avec une énorme appréhension, presque du trac, comme si je m’attendais à d’énormes complications.

Ce que je veux dire, c’est que le degré d’empathie de l’accueil d’une agence automobile est inversement proportionnel à la surface du show-room. Plus c’est grand, plus on peut y contenir de chiottes et plus on risque de se faire traiter comme un va-nu-pieds par le préposé aux chiottes, selon son jugement sur la capacité financière du badaud.

Or ici, il y a de la Porsche à perte de vue.  Si je ne m’abuse à la mise en évidence outrageuse des 911 et 928, la 944 est donc un peu la Porsche du pauvre. En plus on n’est pas du coin et habillés soit en treillis soit en branleur moyen. Bref on va se faire accueillir à coups de lattes dans le train.

Eh bien non, nous ne sommes ni en Belgique, ni en France mais en Teutonie. Et ici, le client est un VIP en toutes circonstances, même avec un jean pourri et une tronche de voyou, basané de surcroît.

J’explique donc au préposé d’accueil au sourire obséquieux l’objet du dérangement que je lui inflige.

Ouuuuh là ça part très mal à en juger par sa mine soudain plombée.

La vitesse à laquelle son sourire commercial s’est effacé me fait un peu penser à la tête de la réceptionniste d’une maternité qui doit annoncer à l’heureux papa que son épouse a été transférée à la morgue.

Il se défile et appelle un autre gars qui sort de l’atelier attenant, avec un bleu de travail que je n’aurais jamais imaginé voir dans une officine aussi prestigieuse.

D’ailleurs ça m’agace un peu leur cirque. Enfin moi je ne roule pas en Borsche, je suis normal. En général quand j’entre dans un garage je vois immédiatement où en est ma caisse, capot ouvert, fermé ou couchée sur le flanc si vraiment ça va mal. Mais là rien, on ne voit rien parce qu'entrer dans un atelier chez Porsche c’est comme vouloir pénétrer le coeur d'une centrale nucléaire, streng verboten.

Je réexplique donc l’objet de notre courtoise visite à ce qui semble être le chef d’atelier qui, lui aussi, semble aussi guilleret qu’un condamné à mort à l’évocation de la fameuse 944 immatriculée en Belgique.


  • Ach…

Le voila parti dans une logorrhée tourbillonnante dont je ne saisis pas un traître mot.

Je ne comprendrai jamais cette tendance qu’ont les gens à croire que vous maîtrisez parfaitement leur langue parce que vous avez réussi à dire deux phrases banales sans fautes.

Je lui demande de répéter plus lentement, parce que je pense avoir saisi le sens mais je n’ose trop annoncer la couleur merdeuse à mon pote suspendu à notre conversation comme à une corde tendue entre deux falaises au-dessus des chutes du niais-gara.

Parce que Kleppen, ça veut dire soupapes, j’en suis sûr. Le mime qui accompagne son sabir avec les « Welle » et ses mouvements de manivelles doit nous avoir mené au vilebrequin et « Link » c’est liaison.

Par déduction je vois le bordel…

Je me tourne vers l’heureux papa de la maternité pour lui annoncer que sa femme est en fin de cycle de soins palliatifs :



  • Je crois que t’as coulé une bielle, vieux.
  • Ja, genau ! Richtig ! ponctue le croque-mort mécamobile en me pointant triomphalement du doigt comme si je venais de découvrir la théorie de la relativité.
    Parce qu’en plus il comprend le français c’t’enculé…

    Et que me répond le presque veuf d’une Porsche femelle mourante ?


  • Ah bon. Remarque il y a une heure j’ai coulé un bronze. Et ils la finissent quand ?


Des années après, Elie et Dieudonné ont plagié cette scène dans ce célébrissime sketch de l’hôpital.



A chaque fois que je le revois, je me remémore ce moment consternant où j’ai essayé de faire comprendre à cette bourrique que sa caisse était morte.

Le préposé aux chiottes comprend ma détresse et exécute une arabesque du bras mimant une invitation à le suivre. Chose exceptionnelle dans une porscherie, on va pourvoir entrer dans la salle d’op.

Porsche ou pas, il y a toujours un moment où on peut y mettre tous les flonflons qu’on veut, la vérité blafarde rattrape les illusions face à l’envers du décor.
On se fait des idées.

J’aurai imaginé une alcôve aseptisée ressemblant à un laboratoire silencieux où des messieurs en gants blancs travaillent avec des tournevis pour circuits électroniques sous la garde de vigiles armés de pistolets-laser en protégeant la noble mécanique de leurs miasmes par un masque respiratoire, sur un fond musical d’une subtile douceur sirupeuse propre à aider à la croissance de plantes vertes.

Ben non.

Le moteur malade gît à même le sol comme un cadavre abandonné à ses hémorragies, suintant l’huile comme un SDF marinant dans sa pisse. Une brute épaisse lui fouille les entrailles à l’aide d’une barre à mine afin de détacher la culasse tandis que deux acolytes essaient de maintenir la bestiole agonisante au sol, pataugeant dans une bouillie brunâtre qui s'échappe de la masse de métal froid, tandis qu'une radio pouilleuse crache une chanson de Nena. On a beau être insensible aux charmes de la mécanique allemande, l’image fait frissonner les poils du scrotum.

Mon pote est blanc comme un linge et semble tourner de l'oeil.

Là je crois qu’il a compris.
Revenir en haut Aller en bas
stef34
Langue pendue
Langue pendue
avatar

Nombre de messages : 1008
Age : 54
Localisation : 34 PEROLS / OU /SAINT JEAN DE CORNIES
Date d'inscription : 20/12/2009

MessageSujet: Re: <Présentation> Un petit nouveau avec une ancêtre   Ven 21 Avr - 14:40

wouhaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaa
pitié j'avais point vu ce post que je qualifie de chef d'oeuvre d'humour et de bon mots ou maux enfin ça dépend
nous n'en sommes qu'en 92 prends ton temps pour que ça dure
Revenir en haut Aller en bas
http://chez-hermes.fr
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: <Présentation> Un petit nouveau avec une ancêtre   

Revenir en haut Aller en bas
 
<Présentation> Un petit nouveau avec une ancêtre
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 3 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3
 Sujets similaires
-
» Petit nouveau avec BSD - Heredis - Elianeyves
» présentation d un petit nouveau
» Présentation d'une petit nouvelle :)
» PETIT SOUCIS AVEC LE FDT STUDIO FIX FLUID (sujet clos)
» Quoi faire avec du grillage à poule ???

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum 900 Diversion :: Discussion :: Le bar-
Sauter vers: