Forum 900 Diversion

Les forums où l'on cause 900 Diversion.... entre autre !
 
AccueilAccueil  PortailPortail  GalerieGalerie  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 <Présentation> Un petit nouveau avec une ancêtre

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
AuteurMessage
Bill Boquet
Incurable
Incurable
avatar

Nombre de messages : 1830
Localisation : Bargique - Bruxelles
Date d'inscription : 12/10/2015

MessageSujet: <Présentation> Un petit nouveau avec une ancêtre   Lun 12 Oct - 13:18

Bonjour les gens,

Je me soumets à la tradition qui consiste à se présenter au bar.

Au bar.

Déjà ça en dit long... Non mais d'habitude on vous dit de vous présenter au guichet machin puis là direct c'est le bar. Sympa.

Pour commencer, je dois être un recordman de procrastination puisque ça doit bien faire... pffff 10 ans que je me promets de m'inscrire.

Mais l'avantage d'être long à la détente c'est de pouvoir un peu soigner cette foutue présentation.

Je crois que ça va durer un peu, donc restez assis (si du moins vous avez changé la selle d'origine vu qu'elle muscle bien le fessier en mode tapecul sinon, tant pis pour vous).
Revenir en haut Aller en bas
thierry30
Vénérable du forum
Vénérable du forum
avatar

Nombre de messages : 3903
Age : 56
Localisation : saint alexandre 30
Date d'inscription : 17/03/2010

MessageSujet: Re: <Présentation> Un petit nouveau avec une ancêtre   Lun 12 Oct - 13:38

Bill et Bienvenue sur le Forum. amitiés du Gard
Revenir en haut Aller en bas
Bill Boquet
Incurable
Incurable
avatar

Nombre de messages : 1830
Localisation : Bargique - Bruxelles
Date d'inscription : 12/10/2015

MessageSujet: Re: <Présentation> Un petit nouveau avec une ancêtre   Lun 12 Oct - 15:29

Mes amitiés aussi. Comment va ce bon vieux pont?
Revenir en haut Aller en bas
jojo 16
Maitre du forum
Maitre du forum
avatar

Nombre de messages : 13255
Age : 58
Localisation : Gond Pontouvre 16160 Charente
Date d'inscription : 12/02/2007

MessageSujet: Re: <Présentation> Un petit nouveau avec une ancêtre   Lun 12 Oct - 22:59

B.B

bienvenue sur le forum

Revenir en haut Aller en bas
yalou76
Vénérable du forum
Vénérable du forum
avatar

Nombre de messages : 4379
Age : 64
Localisation : Sotteville lès Rouen 76300
Date d'inscription : 15/03/2010

MessageSujet: Un petit nouveau avec une ancètre    Mar 13 Oct - 0:11

Bonjour et bienvenu chez nous
Revenir en haut Aller en bas
alaco
Maitre du forum
Maitre du forum
avatar

Nombre de messages : 13659
Age : 64
Localisation : sapogne et feucheres 08
Date d'inscription : 23/06/2007

MessageSujet: Re: <Présentation> Un petit nouveau avec une ancêtre   Mar 13 Oct - 7:13

Revenir en haut Aller en bas
Lapin 39
Incurable
Incurable
avatar

Nombre de messages : 2512
Age : 57
Localisation : jura Entre Dole et Besancon
Date d'inscription : 03/09/2008

MessageSujet: Re: <Présentation> Un petit nouveau avec une ancêtre   Mar 13 Oct - 7:52


Salutations du bas Jura
Lapin 39
Revenir en haut Aller en bas
DIVERSENSATION
Pipelette
Pipelette
avatar

Nombre de messages : 441
Age : 45
Localisation : rouen 76
Date d'inscription : 18/05/2012

MessageSujet: Re: <Présentation> Un petit nouveau avec une ancêtre   Mar 13 Oct - 9:30

bienvenue ici
Revenir en haut Aller en bas
banzai25200
Vénérable du forum
Vénérable du forum
avatar

Nombre de messages : 5941
Age : 68
Localisation : Montbéliard
Date d'inscription : 10/06/2005

MessageSujet: Re: <Présentation> Un petit nouveau avec une ancêtre   Mar 13 Oct - 9:33

Bienvenue de l'EST
Revenir en haut Aller en bas
Bill Boquet
Incurable
Incurable
avatar

Nombre de messages : 1830
Localisation : Bargique - Bruxelles
Date d'inscription : 12/10/2015

MessageSujet: Pro(cto)logue   Mar 13 Oct - 11:00

Bonjour à tous, merci pour les acclamations de la foule en délire.

Nous sommes aujourd'hui le 13 octobre 2015, il est 10h00.


  • Il vient nous faire l'horloge parlante le nouveau belge?



Que nenni, c'est juste que l'histoire commence le 13 octobre 1994, à 10h00. Je vous avais dit que la présentation serait gratinée, non?


Liège, 13 octobre 1994.



Maintenant ça y est. Elle est morte.

Il faut dire que les signes avant-coureurs s’étaient multipliés depuis le jour où un guidonnage intempestif à 180 m’avait invité à me frotter délicatement le groin sous plexi sur le macadam de l’A 604, un an auparavant. Même pas eu mal hé, c’te bonne blague !

J’ai vraiment mal au cœur.  Je l’ai tant aimée (Art Bingo). Elle était si jolie (Alain d’l’arrière).

Mais son œil carré de cyclope rescapé des milles gerbes étincelantes d’ailettes de moteur qui se trainent sur le bitume, ses nouvelles teintes ocre/rouge/bronze made bombe de peinture  Brico pas cher et on s’en fout du moment que ça ressemble vaguement à une moto, n’expriment plus que le sinistre naufrage de la créature du Docteur Frankenstein qui se découvre défigurée dans un traître miroir assassin.

Les magnifiques pots chromés flambant neuf ont aussi flambé lors de la glissade. Surtout le gauche qui, de sa belle rotondité, est tellement écrasé qu’il a conservé un profil de demi-lune, masqué par une bonne plâtrée de polyester repeint en bronze caca d’oie.  Le plus miraculeux c’est que ça tient.  Il faut dire que je ne roulais plus beaucoup, alors pour que ça chauffe…

J’aurais du me souvenir de la malédiction. Dans le verre du phare se reflètent les souvenirs du parcours chaotique depuis ce jour de mars 1991.


Tadaaaaam...


Dernière édition par Bill Boquet le Mar 13 Oct - 12:04, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Bill Boquet
Incurable
Incurable
avatar

Nombre de messages : 1830
Localisation : Bargique - Bruxelles
Date d'inscription : 12/10/2015

MessageSujet: Chat pitre Hun   Mar 13 Oct - 11:18

Flash bouc - Octobre 1990.

C’est une maison bleue (Maxime le Protesté). Non.

C’était une vieille grange pourrie exhalant des relents de suint, de vieille pisse d’animaux malpropres voire de très vieilles grands-mères malades.

Elle était posée là, sa robe rouge un peu fanée, guidon contre un mur aussi pelé qu'elle, comme si elle voulait s'y fondre et finir de honte en petit tas de rouille discret. Ils n’avaient même pas pris la peine de déployer la béquille, ce qui se comprend vu la gadoue qui maculait l'endroit aussi accueillant que les lieux d'aisances d'une aire d'autoroute un samedi 31 juillet.


  • Voilà m’sieur, elle est de 1983 elle roule encore mais j’ai plus le temps.…
  • Mouais, elle rouille encore plutôt…



De la rouille sur les pots, une batterie morte, des freins grippés, des caches latéraux oubliés quelque part dans un fossé dont un à moitié rongé par les fuites d’essence, des pneus exhibant leur cordage intime sans la moindre honte, comme un pervers attendant la frêle innocence à la sortie des écoles. Une cendrillon aux charmes voilés par la suie attendant son prince marchand ou son pince monseigneur, qui l'emmènera là-bas tout la bas, hors de ses pantoufles de vert-de-gris.

Sauf que là elle est pré-retraitée la Cendrillon... Elle ne manque pas de charme, mais ce n'est pas avec un coup de braguette magique qu'on en fera une princesse non plus, on peut rêver mais avec modération. Si si, c’est une moto. On ne dirait pas comme ça mais regarde bien, mon cousin.

Cela fait des mois que je cherche la perle. Marre des 900 Bol d’or « superbe état concours » aussi aguichantes qu’une vieille peau de zébu vermoulue et amortisseur de direction qui annonce déjà quelques frayeurs. Marre des XJ 750 « super bonne affaire à saisir » roulant en crabe, dont même le tableau de bord accuse des fuites de LCD,  marre des Kawakiki au moteur aussi mélodieux qu’une machine à coudre. Mais surtout marre de chercher. Celle là sera mienne et tant pis si elle ne ressemble à rien. Je me vois déjà en Pygmalion redonnant naissance à une laissée pour compte qui n'est plus que l'ombre de ses courbes, pourtant élégantes. Je vais la retaper. Si si.

Puis le moteur a l’air sain. Elle fait un joli bruit au travers de ses pots rouillés dont le chrome ressemble par endroits à une fragile dentelle.  Mais je m’obstine. Elle m’a tapé dans l’œil et je ne changerai plus d’avis.


  • Vous aviez dit combien ?



Je marchande pour le principe, sachant qu'il veut s'en débarrasser depuis des mois, il fait semblant de protester sachant que je suis ferré et que je ne lâcherai pas l'affaire, après une bagatelle de 150 € de rabais on tombe d'accord.

Acompte, papiers pour l’immatriculer conception, ite missa est, amène.


  • Ne faites pas de frais dessus, contentez vous des pneus et des freins, le reste vous savez… Bonne broute et merci d’être velu!
  • Oui, oui… Arrivée d'air chie !



Je démarre en repensant aux derniers mots du gars... Ne faites pas d'effraie, ne faites pas d'effraie... En effet : premier virage, première frayeur.

Penser à changer de slicks et de slip quand j’arrive à la maison. Les gonfler en attendant. Puis ne pas oublier que c’est une grosse cylindrée. Je n’ai pas roulé depuis 5 ans, depuis qu’un immonde cloporte m’a fauché ma MTX 50 devant la fac (Alors lui, que le psoriasis lui ravage les intestins jusqu'à la fin des temps, que l'eczéma lui pèle le scrotum et que les ongles lui tombent pour ne pouvoir se gratter, mais que mon assurance-vol paie ses soins quand même) . Et d’ailleurs, qu’est ce qui me faisait croire que je savais rouler, hein ? Si déjà j’avais passé le permis plutôt que de le recevoir en supplément gratuit...


Arrivé chez mes parents, je la range au garage, juste après l’engueulade paternelle de rigueur et juste avant le diner refroidi, vu que je suis au moins en retard d’une heure. Ben oui  mais je ne savais pas qu’il y avait une position réserve sur le robinet d’essence … puis elle a calé et la batterie ne charge plus que des espoirs déçus…  Puis les flics ne voulaient rien entendre pour le pneu arrière….Bref.  J’écoute distraitement l’admonestation parentale qui assaisonne quelque peu la soupe froide.

C’est vrai que j’aurais pu leur dire que j’allais acheter cette « chose » et avoir la décence d’attendre mon 2eme salaire. Surtout que maintenant, il va falloir compter sur les suivants pour la retaper.
Revenir en haut Aller en bas
alaco
Maitre du forum
Maitre du forum
avatar

Nombre de messages : 13659
Age : 64
Localisation : sapogne et feucheres 08
Date d'inscription : 23/06/2007

MessageSujet: Re: <Présentation> Un petit nouveau avec une ancêtre   Mar 13 Oct - 12:19



Revenir en haut Aller en bas
Jacquelin
Maitre du forum
Maitre du forum
avatar

Nombre de messages : 6616
Age : 70
Localisation : Almancil Portugal
Date d'inscription : 01/01/2007

MessageSujet: Re: <Présentation> Un petit nouveau avec une ancêtre   Mar 13 Oct - 13:33

Bonjour et bienvenue
Revenir en haut Aller en bas
http://jacquelinjean-claude.monsite.wanadoo.fr/
thierry30
Vénérable du forum
Vénérable du forum
avatar

Nombre de messages : 3903
Age : 56
Localisation : saint alexandre 30
Date d'inscription : 17/03/2010

MessageSujet: Re: <Présentation> Un petit nouveau avec une ancêtre   Mar 13 Oct - 13:56

oui bill il tient tjrs debout malgré les crues qu'il a subit, un peu comme le pont du Gard mais en plus récent. visiblement tu connais la région. à un de ces jours
Revenir en haut Aller en bas
Bill Boquet
Incurable
Incurable
avatar

Nombre de messages : 1830
Localisation : Bargique - Bruxelles
Date d'inscription : 12/10/2015

MessageSujet: Chat pitre Gueux   Mar 13 Oct - 15:10

Printemps 1992.

J'ai pris mon temps mais le jeu avalait la chanterelle. Où un truc comme ça, je ne sais plus.

Avec sa nouvelle ligne d’échappement, les pots coudés, les chromes frottés avec ce produit si miraculeux que je me promets un jour d’aller me prosterner devant son inventeur, elle tue. Il n’y a pas à dire, elle semble sortir d’un show room. J’ai même passé les flancs de pneus au cirage. La peinture bronze dans l’intérieur des pales de jantes est plus brillante que celle d’origine et son rouge ravivé au rénovateur pète sa race.

Oui, je l’adore, c’est mon amour mon trésor (Polish Esther).

Et pour couronner le tout, j’ai un accessoire rare à l’arrière : une passagère blonde attitrée toute neuve.(Ô Dieu des motards, si tu existes et je crois que oui depuis ma gamelle, faites que jamais elle ne vienne lire ici, je tiens à la vie.).

Puis ce n’est pas le genre à rouler juste pour faire sécher son vernis à ongle, ni la pimbêche qui refuse le casque pour cause de brushing impayable. Au contraire, avec son intégral sorti des invendus qui ressemble plus à une boule disco qu’à un protège-tronche digne de ce nom, tout le magasin se poile mais elle se fout de tout y compris de son look. Normal quand on est belle comme un quatre-en-un, quelque part…
(Je rattrape le coup au cas où elle viendrait quand même lire. Le quatre-en-un fallait pas? Pourquoi ?).

Voilà nos premières balades rayonnantes sous un soleil ronronnant. Ou le contraire. La mer, qu’on voit danser le long des golfes de glaires, les Ardennes, le Luxembourg, la vallée de L’Our, la Moselle, la Meuse, la Voie lactée, Les Caraïbes, la Polynésie, la Transatlantique ( bon j’exagère mais à peine), la vallée du Rhin, l’avalée des reins (et là je m’égare aussi) bref, tous les weekend- ends où il daigne ne pas pleuvoir, on croise partout le nez au vent et dents aux mouches pour peu que la visière soit entrouverte.

Bon ce n’est pas un foudre de guerre, pour gratter un petit 180 il faut une pente et qu’elle crache tripes et boyaux par vent de dos, mais elle est sympa. Puis avec la boule disco profilée pour que la visière se relève à 140, restons courtois avec la nuque de la passagère, naked bike oblige, on essore doucement.
Revenir en haut Aller en bas
Bill Boquet
Incurable
Incurable
avatar

Nombre de messages : 1830
Localisation : Bargique - Bruxelles
Date d'inscription : 12/10/2015

MessageSujet: Chat pitre Doigt   Mar 13 Oct - 16:44

Avril 1992 - Solidarité entre motards et chasse à l’homme.

J'aime bien le Luxembourg. C'est sympa pour les débutants, ça donne l'impression d'être un grand baroudeur de la route parce qu'on peut faire le tour du pays en une journée en tenant le guidon d'une seule main.

Vianden ou Echternach, à chaque fois c’est le même dilemme. Cette fois on a tranché, première nuit à Echternach, balade le long de la Moselle et deuxième nuit à Vianden (ça ne fait que 20 Km mais environ 300 de boucles et détours entre les deux).

En toute logique, le deuxième soir c’est d’aller manger là d’où on vient. C’est-à-dire où on aurait pu aller la veille mais tout est prétexte à faire des kilomètres inutiles en ces années d’insouciance et surtout d’inorganisation totale, où on s'arrête à la première auberge venue sans prévenir.

Quand je pense que de nos jours, avant d’aller loger dans un hôtel, je le RESERVE D’AVANCE… Pfff... on devient vraiment des vieux cons…

Donc je récapèpète, première nuit Echternach donc on va diner à Vianden, deuxième nuit Vianden, on va diner à Echternach. Logique. Ben oui je n’avais pas vu qu’il y avait des côtes de bœuf au menu alors j'y retourne et puis poupougne c’est moi qui paie l’essence, vu ?

On pose les sacs à l’hôtel pas réservé mais qui veut pas laisser un jeune couple aussi neuneu... pardon, aussi mignon dehors la nuit par vent de boue, même si le château de Vianden ce n’est pas celui de Dracula on ne sait jamais, un petit zombie égaré c'est mauvais pour le tourisme, puis surtout ils ont des chambres de libre et moi une belle carte Visa toute neuve, ça va bien ensemble en général.

Puis nous voilà repartis d’où on vient pour aller dans un de ces steaks house qui, s’il n’avait pas existé, m’aurait forcé à aller dire deux mots à Dieu le Père histoire de causer de trucs qui manquent dans sa création.

C’est là que je découvre qu’en plus d’être jolie et légère comme une plume, ma passagère paie les additions au resto quand on a le dos tourné, ce qui est une insulte à l’orgueil borné de mon cerveau de mâle néanderthalien, (enfin cerveau, il paraît qu'on en a un) mais néanmoins son geste reste d’une élégante discrétion assez subtile pour ne pas froisser ledit cerveau (ou tout autre équivalent en pièces adaptables NFP). Quoi qu'il en soit de mes mâles fatuités, le geste est plutôt apprécié de la précitée carte Visa qui commençait à fondre. Si si, ça ne sert à rien de faire le fanfaron, même si je lâche un « fallait pas » plus formel que sincère.

Las, c’est là qu’est l’os et que le drame se noua, car en effet, « fallait pas ».
Tadzaaaaaaaaam.

La moto est garée devant le resto, en pleine zone piétonne vu que je suis un voyou rebelle. Enfin j'ai surtout lu dans le code de la route qu'un deux-roue poussé à la main n'est pas considéré comme un véhicule et j'adore expliquer aux flics que pour me verbaliser, il faut d'abord prouver que j'ai circulé dans la zone piétonne moteur allumé. On a les petites joies qu'on peut.

On démarre, direction Vianden par les petites routes à lacets. Gamelle ? Meuh non, je ne vais pas me planter en duo ça ne se fait pas voyons, quand on a de l’éducation, on se vautre tout seul.

On arrive à l’hôtel un peu crevés quand même, sacs à dos, sacs de réservoir, casques posés, et je bave déjà sur la baignoire fumante lorsqu’une voix retentit de la chambre.



  • Dis… Tu l’as mis où mon portefeuille ?
  • Hein ? Quel portefeuille ?
  • Ben MON portefeuille. Je te l’ai donné devant le resto avant de repartir vu que je n’ai pas de poche.
  • Mais que nenni, gente damoiselle, je ne suis guère faquin assez vil pour souffrir que vous financiez nos ripailles et en sus vous subtiliser vostre dot, que le Tout-Puissant m’emporte dans les tréfonds des enfers si meshuy osé-je me parjurer. (je brode un peu mais c’est en gros ce que j’ai dit en moins moyenâgeux et en plus grossier mais si j’écris ce que j’ai dit en vrai je risque d'être broyé et pourfendu sans modération par un mot des rateurs)
  • Mais si, je l’ai posé sur le sac de réservoir et je t’ai dit de le ranger.
  • Apprenez, ma mie, que lorsque nous enfourchons destrier et fourbissons nostre heaume, nos esgourdes n’ouïssent guère que le frottis du capitonnage  dud dict heaume lorsque ses flancs percutent nos pavillons qui n'entendent que FFFRRRRRRTTT FRRRRRRT FRRRRRRRRRT CLONG  FFRRRRRRRRTTT FRRRRTTTTTTTT.

Autrement dit tu peux causer tant que tu veux pendant que j’enfile mon casque, j’entrave que pouic puis ton portefeuille t’avais qu’à te le mettre dans... et j’ai oublié la suite. Oui parce que les blondes c’est bien joli mais il y a un moment où il faut traduire.

Pour le bain ce sera tintin, et c’est là que tout motard comprendra l’horrible sensation d’accablement qui me saisit de là (petit a) à là (petit b) lorsque je m’aperçois que je dois réenfiler tout mon barda pour  refaire la route dans l’autre sens pour la quatrième fois aux alentours de 23 heures, alors que je me préparais à jouer au sous-marin dans mon bain avec mon canard.

Je maudis les portefeuilles, les sacs de réservoir et les blondes.

En plus de devenir monotone à force de le sillonner dans tous les sens, le chemin est sombre. Il fait noir comme dans le chose de ta grand-mère quand ton grand père vient de le bourrer (il faut toujours faire participer le lecteur). Je parle du moulin à café grand-mère, bien évidemment.

Chemin faisant, je découvre un truc marrant.

Quand le feu de croisement est allumé, si on appuie sur le bouton d'appel de phare, la lumière devient plus intense.


Oh oh, c’est amusant tiens ça…

Et hop j’appuie… Ah y’a pas photos on dirait que ça passe de 50 à 75 watts direct. Marrant ça…

Tiens et si j’appuie en continu alors ça fait …
PAF.

Plus rien.
Ni phare, ni feux, pas un réverbère aux alentours, pas une luciole, rien.  On se croirait dans le moulin à café de ta grand-mère.
Vas-y de rouler au clair de lune dans les sous-bois…

Le seul truc qui marche encore ce sont les clignoteurs. Va pour faire 15 kilomètres au cligno à 23h30, au point où on en est on n’aura pas l’air plus cons.


Je vois, je ne vois pas, je vois, je ne vois pas, je vois je ne vois pas, je vois je ne vois pas, je vois je ne vois pas, je vois je ne vois pas, je vois je ne vois pas, je vois je ne vois pas, je vois je ne vois pas, je vois je ne vois pas, je vois je ne vois pas, je vois…on arrive.



Nous revoilà à l’entrée de la ville où nous nous répartissons judicieusement les tâches. Tandis qu’elle arpente les alentours du resto la truffe au vent  en reniflant les réverbères et en retournant les poubelles, je gare le vaisseau amiral et aveugle sous un réverbère déjà reniflé et offrant un éclairage imprenable sur la boite à fusibles que j’ai incidemment trouvée sous la selle. Ce n’est déjà pas si mal, je pourrais avoir trouvé une boite de petit pois qui ne m’avancerait guère, mais là, comme par un signe du destin, c’est une boite à fusibles. Puis dedans il y en a un qui ne répond pas quand on le siffle. Je m’en saisis, triomphant.

Ahaaaaa c’est donc toi, je te tiens, vil maroufle ! Ainsi donc tu te consumas lâchement pour nous laisser dans l’obscurité et l’adversité, tu seras pendu haut et court.

Je n’allais pas dire il t’en cuira, il faut déjà  avoir soi-même pété un fusible pour papoter avec un autre aux alentours de minuit sous un réverbère, puis même s’il avait parlé, il m’aurait répondu "déjà fait".

C’est alors que j’entendis par derrière moi une mélodieuse voix avinée


Was spcrrrccht t’z ûû feurch’ mok tch’ûûûûrrrh vom spitzcht mal haouuurrrrcht am pofffrrrreeeuuuuk kezam picht flochar mûûnt pfffrrrt ‘gazp bitte ?

Bon. Was… bitte. Jusque-là ça va. Mais ce qu'il a dit entre les deux j'ai du mal.
L’allemand je connais un peu, mais le luxembourgeois avec le suave accent guttural mâtiné de deux bons litres de Johnny Walker dans le groin et une panse de 18 litres qui fait caisse de résonnance... euh, comment dire...je maitrise moins bien.


Euuuh ? Ach! Entracte ?

Un être hirsute semblant résulter d’un croisement entre un bouledogue et le chanteur de ZZ Top bien imbibé au bourbon et aux acides gras sursaturés me regarde avec une jolie batte de base-ball en mains. Je ne sais pas pourquoi, je ne le sens guère amical. Instinctivement je serre les fesses.

Mon allemand scolaire aidant, il reformule ses éructations en allemand acceptable et tout à coup tout s’éclaire.

A côté du resto, il y a une sorte d’ancêtre des Hard Rock Cafés, bourré de motards (bourrés aussi).
Ils ont vu la moto. Puis ils ont vu que la moto était partie. Puis une fille qui revient fouiller partout. Donc on lui a volé sa moto.  Donc ils sont tous partis de leur côté chercher après le voleur.

Donc la batte de base-ball, si mes calculs sont bons, devrait atterrir entre mes deux yeux dans moins de 30 secondes. Jusque-là je me dis qu’avec son quintal et demi et son taux d’alcool dans le sang, j’aurai détalé à 200 mètres avant qu’il ne remue un doigt, mais si les autres rappliquent il va falloir trouver autre chose ou, le cas échéant, grimper en haut du réverbère. Peut-être que de là-haut en lâchant une caisse je peux espérer les gazer, mais au risque de perdre tout crédit aux yeux de la blonde si elle revient entretemps. Cruel dilemme...

Soit
Sie ist meine Freundin und sie hat irhe Brieftasche verloren ne veut pas dire c’est ma copine qui a perdu son portefeuille en allemand, soit il est encore plus bourré qu’il n’y parait. Et dire que tout ça c'est pour un steack à chier...

Allez louya, la blonde revient bredouille mais salvatrice pour ma fiole et à l’heure où sortent les loups garous, se transforme en jolie louve qui se met à invectiver l’ivrogne à Harley Parkinson pour avoir eu l’outrecuidance de me menacer, non mais ho c’est quoi ces manières et va cuver tu pues de la gueule en plus. Evidemment elle ne parle pas allemand, elle en profite...

Le type aussi bredouille quelques plates excuses, non mais vous comprenez, on croyait que la moto était volée alors on est partis pour la chercher aussi et bon tout est bien qui finit bien. Au final j’y gagne un beau fusible tout neuf qu’il me file gracieusement. Brave type tout de même, mais je ne lui filerais pas mon peigne pour autant, à moins de devoir regraisser ma chaîne.

Une semaine après, le portefeuille arrive chez elle, intact jusqu’au dernier centime, expédié par la poste par un inconnu qui laissera juste un mot d’explication, dont on comprend que le portefeuille était bien resté sur le sac de réservoir tout le long de la route et qu’il a dû glisser au dernier virage avant l’hôtel…

Soit à 20 Km du réverbère...

Et vive le Luxembourg !
Revenir en haut Aller en bas
Stean
Vénérable du forum
Vénérable du forum
avatar

Nombre de messages : 5912
Age : 53
Localisation : Genay (69)
Date d'inscription : 01/03/2005

MessageSujet: Re: <Présentation> Un petit nouveau avec une ancêtre   Mar 13 Oct - 18:22

tu n'auras plus rien à nous raconter quand tu viendras à nos rencontres.
Revenir en haut Aller en bas
jojo 16
Maitre du forum
Maitre du forum
avatar

Nombre de messages : 13255
Age : 58
Localisation : Gond Pontouvre 16160 Charente
Date d'inscription : 12/02/2007

MessageSujet: Re: <Présentation> Un petit nouveau avec une ancêtre   Mar 13 Oct - 18:57



laisse le faire Stean

c'est très bien l'humour belge
un beau vécu bien raconté

ça nous change des conneries racontées dans les medias


et en plus il en est qu'au début (1992)

il est pas arriver a 2015 .....................


allez vas y raconte B.B
Revenir en haut Aller en bas
pierrot 88
Vénérable du forum
Vénérable du forum
avatar

Nombre de messages : 3093
Age : 58
Localisation : en haut a droite ...près d'epinal !!!
Date d'inscription : 26/02/2005

MessageSujet: Re: <Présentation> Un petit nouveau avec une ancêtre   Mar 13 Oct - 19:01

salut bill ,bienvenue sur le forum !!!!
piiiiiiinaise ......... un fred et un bill boquet reunis a une rencontre annuelle et le lapin est cuit pour raconter ses histoires.........plus de temps de paroles !!!!!!
si ma memoire est bonne .....c'est pas le frangin a bilbo qui avait ce pseudo ? scratch
le vosgien
Revenir en haut Aller en bas
Bill Boquet
Incurable
Incurable
avatar

Nombre de messages : 1830
Localisation : Bargique - Bruxelles
Date d'inscription : 12/10/2015

MessageSujet: Re: <Présentation> Un petit nouveau avec une ancêtre   Mar 13 Oct - 20:05

Stean a écrit:
tu n'auras plus rien à nous raconter quand tu viendras à nos rencontres.

C'est mal me connaître, justement j'évacue avant de casser les pieds de tout le monde avec mes questions techniques.
Revenir en haut Aller en bas
Roger
Langue pendue
Langue pendue
avatar

Nombre de messages : 555
Localisation : Toulouse
Date d'inscription : 20/02/2005

MessageSujet: Re: <Présentation> Un petit nouveau avec une ancêtre   Mar 13 Oct - 23:22

Superbe présentation et beaucoup d'humour !

Bienvenue !
Revenir en haut Aller en bas
LES LOUPIOTS DU DOUBS
Langue pendue
Langue pendue
avatar

Nombre de messages : 1083
Age : 62
Localisation : à MAMIROLLE dans le Doubs (non ça ne s'invente pas !)
Date d'inscription : 19/08/2008

MessageSujet: Re: <Présentation> Un petit nouveau avec une ancêtre   Mer 14 Oct - 1:35

Salut BB
Vraiment chappe haut comme on dit dans les buildings pour ta préso...originalité, bon style, orthographe au cordeau...t'es prof de français...heu de belge ?
On attends la suite comme la sortie du dernier opus de Millénium...
Revenir en haut Aller en bas
http://diversion-dans-le-doubs.over-blog.com/
Almut66
Incurable
Incurable
avatar

Nombre de messages : 2055
Age : 61
Localisation : 66740 Saint Génis des fontaines(en bas au milieu)
Date d'inscription : 15/02/2005

MessageSujet: Re: <Présentation> Un petit nouveau avec une ancêtre   Mer 14 Oct - 8:50

Salut du Roussillon
Apldh4
Revenir en haut Aller en bas
Bill Boquet
Incurable
Incurable
avatar

Nombre de messages : 1830
Localisation : Bargique - Bruxelles
Date d'inscription : 12/10/2015

MessageSujet: Re: <Présentation> Un petit nouveau avec une ancêtre   Mer 14 Oct - 10:35

LES LOUPIOTS DU DOUBS a écrit:
Salut BB
Vraiment chappe haut comme on dit dans les buildings pour ta préso...originalité, bon style, orthographe au cordeau...t'es prof de français...heu de belge ?

Bonjour,

Non, je suis juste maniaque. rabbit
Revenir en haut Aller en bas
Bill Boquet
Incurable
Incurable
avatar

Nombre de messages : 1830
Localisation : Bargique - Bruxelles
Date d'inscription : 12/10/2015

MessageSujet: Re: <Présentation> Un petit nouveau avec une ancêtre   Mer 14 Oct - 10:38

Almut66 a écrit:
Salut du Roussillon
Apldh4

Aaaaah le Roussillon thumright
J'ai un peu beaucoup tourné par là, j'y vais en vacances dans la famille depuis l'âge de 6 ans Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: <Présentation> Un petit nouveau avec une ancêtre   

Revenir en haut Aller en bas
 
<Présentation> Un petit nouveau avec une ancêtre
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 3Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
 Sujets similaires
-
» Petit nouveau avec BSD - Heredis - Elianeyves
» présentation d un petit nouveau
» Présentation d'une petit nouvelle :)
» PETIT SOUCIS AVEC LE FDT STUDIO FIX FLUID (sujet clos)
» Quoi faire avec du grillage à poule ???

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum 900 Diversion :: Discussion :: Le bar-
Sauter vers: